0
Le produit a bien été ajouté à votre panier
Continuer Commander

Terre d'Humanité

         

Nous avons transformé la Terre en enfer pour les animaux qui y vivent

A quand l’adage ?

                       ‘’La France, pays des droits de l’homme et des animaux ‘’

La question du bien-être animal est une préoccupation croissante. Beaucoup de militants de la cause animale organisent des manifestations et souvent des actions directes pour faire cesser la souffrance. Aujourd’hui, face à l’atrocité qui se perpétue chaque jour, il ne suffit plus de s’assoir et d’écrire des lettres. C’est maintenant que les animaux ont besoin d’aide.

Les voies habituelles légitimes et politiques sont lentes avec des motivations et des actions incertaines. On continue à protéger les acteurs de cruauté envers les animaux par manque de considération pour l'animal, par tradition, par divertissement et par voie électoraliste. O

Les animaux martyrisés, pourchassés, suppliciés n'ont pas choisi leur destin imposé, ni la faculté d'avoir un bulletin de vote, ni celle de crier, de pleurer, de supplier. Ils sont victimes silencieuses et ils subissent dans l’indifférence et l’anonymat.

La protection juridique des animaux

Il existe plusieurs catégories d’animaux ! L’'animal domestique avec des sous classifications (notre animal de compagnie, l'animal de protection, l'animal qui est utilisé à des fins scientifiques et l'animal sauvage qui est en situation de captivité). Et puis, il y a des animaux sauvages : eux aussi peuvent être classés en sous catégories : les espèces protégées, le gibier et les animaux qui étaient avant appelés les nuisibles, qui sont maintenant les animaux susceptibles d'occasionner des dégâts. 

Dans quelle case se trouvent les taureaux de corrida ? De quel droit certains politiques ont-ils pu élever la souffrance et la mise à mort d’un animal au rang d’art culturel français ?. Peut-on admettre à notre époque que la souffrance, le supplice et la mise à mort d’un animal soit un spectacle autorisé et courtisé ? L’atrocité de ces coutumes ne pourrait conduire des responsables politiques psychologiquement sains que de l’interdire.

Doit-on agir en tant qu’humain responsable, combattre et forcer les portes pour libérer les animaux ? Suivant la loi, ce serait illégal mais l’obéissance n’est pas une obligation absolue. Les esclaves ont retrouvé leur liberté quand des hommes ont bravé la loi pour les libérer.

.

 

AGIR AVEC HOZ-ECO

L'affect lié à la souffrance animale est l'occasion de mettre en mouvement un changement. Chacun peut faire pression en modifiant son mode de vie pour promouvoir une économie plus juste et durable.

Comment participer ?

  • En achetant sur le site vos matériaux de rénovation écologiques . Vous devenez acteur . Un pourcentage de votre achat sera consacré à la protection animale et vous choisirez parmi les actions à entreprendre.
  • Vous pouvez devenir acteur militant en affichant le logo Terre d'Humanité sur votre site internet. Une participation financière sera intégralement versée à une action de préservation du monde animal.

 

NOTRE PROPRE DEVOIR D' HUMANITÉ

Aujourd'hui, vous pouvez contribuer à sauver ces animaux et faire à votre niveau pour empêcher leur génocide et leur extinction. Sur votre achat, et sans que cela vous coûte, un prélèvement sera effectué pour cela et nous investirons euros après euros . 

Avec 500 €, on sauve un bébé rhino pour 1 an. Avec X fois 500 €, on peut préserver une espèce.
Tous ensembles, nous pouvons agir pour les protéger. C'est un grand combat humain que nous devons relever et que nous pouvons gagner.

Nous pouvons encore agir, mais la  fenêtre  d'opportunité est presque fermée. Nous devons sauver ce que nous pouvons, ou perdre à jamais la chance de le faire. »