1
Le produit a bien été ajouté à votre panier
Continuer Commander

La chambre de bébé

Le principe de la chambre de bébé est de tout faire pour préserver ses poumons en formation en évitant qu'il soit en contact avec les polluants de l'air, et à plus forte raison s' il possède un terrain atopique.(dont l'un des parents est allergique) Il existe
des règles bien précises par rapport aux peintures, aux revêtements de sols, aux taux d'humidité , aux barrières contre les allergènes. Cela va également pour les parents dont l'enfant est asthmatique ou pour toute personne asthmatique..

Protection de l'enfant- Asthme infantile

Il faut distinguer 2 approches différentes

  • Les enfants à terrain atopique nés de parents ayant des antécédents d'allergie respiratoire (un des parents ou les deux parents)
  • Les enfants à terrain non sensibilisé

Ce qu'il faut savoir:

Un enfant à terrain atopique sera plus vulnérable aux polluants de l'air. Il risquera plus qu'un autre de développer un asthme mais tout en ayant un terrain prédisposé, il ne développera jamais d'asthme si il est préservé des allergènes.

Asthme: les chiffres clés

L'asthme (maladie chronique des voies respiratoires)  touche environ 4 millions de personnes en France. Il est responsable chaque année de près de 60 000 hospitalisations (38 000 chez les asthmatiques de plus de 15 ans) et presque 1 000
décès.


L'ASTHME DE L'ENFANT

L'asthme est une des premières maladies chroniques chez les enfants  et en France, 10 % des enfants en souffrent.
Les premières  crises d'asthme  apparaissent :

  • au cours de la première année dans 10 à 50 % des cas
  • avant la cinquième année dans 65 à 95 % des cas
  • l'apparition des premières crises après 10 ans est assez rare.

Les hospitalisations pour asthme sont en augmentation chez les enfants, atteignant près de 40 000 séjours par an.


L'ASTHME ALLERGIQUE

Selon les dernières études épidémiologiques, 85 % des asthmes de l'enfant et 50 % des asthmes de l'adulte sont d'origine allergique.


Asthme : quels sont les facteurs en causes ?

Selon l'OMS, ce sont les substances et particules qui sont inhalées et peuvent provoquer des réactions allergiques ou irriter les voies respiratoires.
Quelles sont ces substances et particules :

  • Les allergènes présents à l’intérieur des habitations comme les déjections d'acariens, les moisissures, les différents squames
  • Les allergènes extérieurs (pollens et moisissures)
  • La fumée du tabac
  • Les produits chimiques irritants
  • La pollution de l’air, en particulier les particules fines et ultra-fines (augmentation des admissions hospitalières pour crise d'asthme lors de forts pics de pollution..

Il naît en France un futur asthmatique toutes les dix minutes alors que rien n'est écrit et que tout peut être évité. L'asthme n'est pas une fatalité mais simplement la mise en contact des poumons d'un enfants avec les allergènes et les polluants.


On connait les causes: c'est dans l'air. Alors pourquoi ne pas traiter l'air et supprimer les facteurs aggravants. C'est possible et on sait faire.


La solution: traiter l'air d'une façon préventive ou curative et retirer les particules fines et ultra-fines qui vont affecter la santé de l'enfant.

Cela nécessite l'emploi de purificateurs d'air qu'on trouve souvent dans les hôpitaux type IQair. Ils possèdent des filtres Hyper-HEPA Norme EN1822 H13 capables de supprimer tous les polluants de l'air.

Bizarrement, le domaine médical ne prend pas en compte ce facteur et préfère traiter chimiquement le corps de l'enfant !! C'est une aberration.


Le modèle d'une chambre d'enfant à terrain atopique ou pas ou asthmatique devrait
se rapprocher de ces considérations:

  • Pas de papier peint
  • Pas de revêtements de sol collés et émissifs. Privilégiiez revêtement dur type forbo marmoleum
  • Pas de meubles en particules de bois
  • Humidité ambiante maximum 50%
  • Température ambiante maximum 19°C - 20°C
  • Aucune moisissure sur les murs (faire une recherche de moisissures dans l'air - important)
  • Une ventilation type VMC avec entrée d'air aux fenêtres
  • Des peintures alcalines type KEIM (important)
  • Des housses anti-acariens à barrière physique, sans traitement anti-acariens type immunoctem - Dyn'r ... (important)
  • Et si possible un purificateur d'air hyper-Hepa type IQair