0
Le produit a bien été ajouté à votre panier
Continuer Commander

Peinture anti-rouille forte charge

36,00 € TTC

Cette peinture antirouille est fabriquée en Allemagne et a contribué à la protection de la Tour Eiffel. Elle est fabriquée à partir d'un pigment minéral naturel de paillettes de fer, d'un noir brillant, qui se dépose sur le métal comme une cuirasse en empêchant l'eau de pénétrer ; elle assure en outre une excellente protection contre les UV.

L’huile de lin permet aussi une très bonne accroche sur le support.Cette peinture anti-rouille peut être utilisée comme peinture de décoration sur les IPN.

Votre échantillon peut être déduit de votre prochaine commande (sur demande)

En stock

Santé préservée
Impact environnemental
Hypoallergénique
Impact qualité air
Matières naturelles

Cette peinture anti-rouille est un primaire pour les surfaces métalliques. A l'intérieur, une couche de peinture antirouille est suffisante. A l'extérieur, deux couches sont nécessaires avec, en cas de parties très exposées, deux couches de finition de lasure extérieure ou peinture à l’huile.

Propriétés

- protection durable contre la rouille
- bon pouvoir couvrant
- séchage rapide
- facile à mettre en œuvre
- fabrication à partir de matières premières naturelles
- aspect mat, gris fer, avec des éclats brillants
- action antirouille vérifiée par test comparatif (voir résultats du test plus bas)
- densité : environ 2 kg / litre

Composition

Huiles cuites de lin et de bois, térébenthine du Portugal ( moins de 15%), paillettes de fer, acide silicique, talc, siccatifs sans plomb.

Rendement :

Environ 9 m2 par litre

Classification :

Xn, nocif et Inflammable, VbF A II

Séchage :

Hors poussière après 5 à 6 heures, deuxième couche après 24 heures à 20 °C.

Teinte

Teinte possible avec tous les pigments Kreidezeit (sauf le brun de Cassel, le noir de vigne, le violet ou le bleu ultramarine) : 200 g de pigment au maximum par litre de peinture antirouille. Faire une pâte sans grumeau avec le pigment et un peu d’huile de lin, mélanger ensuite à la peinture.

Nettoyage des outils

Tout de suite après emploi avec de l’eau chaude savonneuse (savon de Marseille) de préférence. Pour des résidus tenaces utiliser de l’essence de térébenthine. Nous vous recommandons de lire notre fiche sur l’entretien des pinceaux.

Préparation du support

Les parties métalliques à traiter doivent être non traitées ou dérouillées soigneusement par ponçage ou à la brosse métallique. Le support doit être propre, sec et dégraissé.

Nettoyer éventuellement à l'alcool ou à l’essence de térébenthine avant l'application.

Voir le PDF

 

ConsommationEnviron 9 m2 par litre
ConditionnementEn pot de 0,75 l et 2,5 l.