0
Le produit a bien été ajouté à votre panier
Continuer Commander

Fibre bois anti - chaleur

9,60 € TTC

Isolant fibre de bois en panneaux rigides à déphasage solaire

Pour toitures, murs et planchers. Le déphasage correspond au pouvoir de l'isolant à bloquer en été l'impact du soleil et de la chaleur sur l'environnement intérieur. Attention densité mini: 150 kg/m3. Plus de sensation d'étouffement, de gorge sèche par l'augmentation de la température de l'air ambiant. Les performances sont fonction de l'épaisseur de l'isolant. Ses qualités pour le confort d'été sont les mêmes contre les températures froides de l'hiver. Les panneaux sont à bords droits ou rainurés

Pour des raisons logistiques de transport et afin de mieux répondre à votre demande, merci de nous contacter directement pour commander ce produit.

POUR UNE RÉPONSE DEVIS IMMÉDIATE :

                01.53.43.83.84 - mail

Votre échantillon peut être déduit de votre prochaine commande (sur demande)
Estimez vos frais de livraison
Santé préservée
Impact environnemental
Isolation thermique
Matières naturelles

Panneaux bords droits

Epaisseur (mm)DimensionsPoids(kg)/ m2       Résistance (m2.K/W)        
401350 x 6006,41,05
609,61,55
8012,82,10
100162,60
12019,203,15
14022,403,65
16025,604,20
18028,804,70
200325,25

Panneaux rainures languettes

Epaisseur (mm)DimensionsPoids (kg)/ m2       R (m2.K/W)         
401880 x 6006,41,05
609,61,55
8012,82,10
100162,60
12019,203,15
14022,403,65
16025,604,20

• Forte résistance à la compression

• Haute performance isolante, tant en hiver qu’en été

• Ouvert à la diffusion de vapeur d’eau

• Régulateur hygrométrique

• Recyclable, écologique, respecte l’environnement

• Panneaux isolants conformes aux normes européennes en vigueur.

Domaine d'application                                                                       

Panneaux isolants rigides pour murs et toitures. Panneaux isolants rigides pour planchers.

Les équivalents pour l‘été de la valeur U hivernale sont l‘atténuation d‘amplitude et le déphasage.                                                                                                            

L‘atténuation d‘amplitude montre que le transfert de chaleur est ralenti par le matériau, et le déphasage indique le nombre d‘heures de décalage du transfert de la température maximale.

Atténuation d' amplitude                                                                                               

On appelle amplitude thermique le rapport entre les variations de températures extérieures et les variations de températures intérieures. Par exemple, si l‘écart entre la température minimale et maximale extérieure est de 30°C et l‘écart entre la température minimale et maximale intérieure de est 3°C, la valeur de l’atténuation d’amplitude thermique 1/TAV est de 10 (30/3°C): la variation de température, à travers la construction de l’extérieur vers l’intérieur, est réduite d’un dixième. On recherche généralement une atténuation d‘amplitude minimale de 10.                        

Le déphasage thermique est le temps de transfert entre la température extérieure maximale et la température intérieure maximale.

Dans l‘exemple ci-dessus, le déphasage est de 12 heures entre 14 heures et 2 heures du matin. Le but est de retarder la montée de la température du toit ou d‘un mur pour que la température intérieure soit à son maximum lorsqu‘il fait déjà frais dehors, afin de pouvoir „décharger“ la paroi grâce à l‘aération du bâtiment.

On recherche un déphasage d‘au moins 10 heures. Une partie de la chaleur emmagasinée dans les parois est alors rejetée à l‘extérieur. La température des faces intérieures n‘augmente donc pas autant que celle des faces extérieures. L‘atténuation d‘amplitude et le déphasage thermique trouvent toute leur importance dans la toiture. Le rapport de la surface extérieure au volume des pièces est particulièrement bas pour le toit. Les pièces situées sous les toits ont une surface de transfert de chaleur particulièrement élevée par rapport au volume de la pièce.

Les températures des couvertures de toit peuvent atteindre des valeurs très élevées (jusqu‘à 80°C ), chauffant ainsi les pièces se trouvant juste en dessous. En outre, les toitures ont souvent une faible inertie, et sont donc particulièrement adaptées à l‘utilisation d‘isolants STEICO.

Dans l‘exemple ci-dessus, le déphasage est de 12 heures entre 14 heures et 2 heures du matin. Le but est de retarder la montée de la température du toit ou d‘un mur pour que la température intérieure soit à son maximum lorsqu‘il fait déjà frais dehors, afin de pouvoir „décharger“ la paroi grâce à l‘aération du bâtiment.

On recherche un déphasage d‘au moins 10 heures. Une partie de la chaleur emmagasinée dans les parois est alors rejetée à l‘extérieur. La température des faces intérieures n‘augmente donc pas autant que celle des faces extérieures. L‘atténuation d‘amplitude et le déphasage thermique trouvent toute leur importance dans la toiture. Le rapport de la surface extérieure au volume des pièces est particulièrement bas pour le toit. Les pièces situées sous les toits ont une surface de transfert de chaleur particulièrement élevée par rapport au volume de la pièce.

Les températures des couvertures de toit peuvent atteindre des valeurs très élevées (jusqu‘à 80°C ), chauffant ainsi les pièces se trouvant juste en dessous. En outre, les toitures ont souvent une faible inertie, et sont donc particulièrement adaptées à l‘utilisation d‘isolants STEICO

EVOLUTION DE LA TEMPÉRATURE DU TOIT AVEC DIFFÉRENTS TYPES D'ISOLATION

Température extérieure

Température de la face intérieure du toit avec isolant en fibre minérale

Température de la face intérieure du toit avec isolant en fibre de bois

 

Avec les isolants en fibre de bois STEICO, les pics de température sont évités, et la température intérieure reste agréable aussi bien en journée que la nuit. 

 

Caractéristiques techniques

  • Marquage CE selon NF EN 13171 WF-EN 13171-T4-CS(10Y)50-TR2,5-AF100 Profil Rainure et languette / Chants droits Réaction au feu selon norme EN 13501-1 E                                                                                                                          
  • Conductivité thermique 0,038                                                                               
  • Résistance thermique RD [(m²*K)/W] + [(ép.)(mm)] selon NF EN 12667 1,05(40) / 1,55(60) / 2,10(80) /2,60(100) / 3,15(120) / 3,65(140) / 4,20(160) / 4,70(180) / 5,25(200)
  • Masse volumique [kg / m³] env. 160                                                                            
  • Qualité de l’air intérieur A+

Voir PDF

Vous aimerez aussi

  • Le Métisse est produit par LE RELAIS, acteur social et sociétal créateurs d'emplois solidaires. Il est fabriqué à partir de fibres de coton des textiles non valorisables. La collecte de la matière est locale avec un impact moins fort et une empreinte carbone faible. Le produit est ensuite transformé en circuit court (tri - effilochage et nappage ou...

    10,44 €